top of page

Les géants des nouvelles technologies s'arment contre la cybercriminalité


Après Apple, c'est au tour de Microsoft de prendre des mesures de cybersécurité. Le géant de l'informatique a annoncé ce Lundi 12 Juillet une opération visant à diversifier son offre en matière de cybersécurité.

En effet, les cybermenaces obligent les entreprises et institutions à investir massivement pour faire face aux attaques de plus en plus dévastatrice à mesure que l'économie devient plus connectée. Ainsi, face à une augmentation notable des cyberattaques, la multinationale américaine se voit dans l'obligation de trouver une solution afin de réduire cela. Microsoft a annoncé l'acquisition de la société RiskIQ qui est spécialisée dans les logiciels de détection des menaces et aide, par la même occasion, les entreprises à comprendre où et comment elles peuvent se faire attaquer.


Ainsi, Microsoft ambitionne à renforcer ses compétences en terme de cybersécurité et alors proposer à sa clientèle plus de services de protection dans un contexte de multiplication des cyberattaques. En effet, fondée en 2009, la société propose principalement des logiciels cloud pour détecter des menaces de sécurité notamment sur les réseaux d'entreprise complexes sur lesquels de multiples appareils sont recensés. Parmis les clients de RiskIQ, nous pouvons citer Facebook, BMW ou encore American Express.


Toutefois, si les grandes entreprises du CAC40 et les multinationales sont les plus visés, il n'en ait pas moins des TPE et ETI devenant elles aussi la cible des pirates du net.


Posts récents

Voir tout
bottom of page