top of page

Les petits gestes pour économiser l'énergie


Dans son interview du 14 juillet, Emmanuel Macron avait déjà dessiné les contours d’un plan visant à réduire la consommation d’énergie en France de 10 % d’ici deux ans, par rapport aux niveaux de 2019, sans annoncer de mesures précises.


Depuis, ce mantra a été repris par les membres du gouvernement qui multiplient les appels à adopter de “petits gestes”.


Rappel : La consommation primaire de la France s’élève à 2 571 TWh en 2020 (en données non corrigées des variations climatiques).

En 2015, le secteur tertiaire représentait environ 15 % des consommations d'énergie finale en France. Dans ce secteur, les branches commerces et bureaux sont les plus consommatrices, avec chacune 431,8 millions de m² chauffés, sur un total de 922 millions.


La consommation d'énergie des bureaux, au regard du prix élevé des énergies, représente une part significative des charges des entreprises. La maîtrise de cette consommation offre un véritable potentiel d'économie d'énergie pour les usages énergétiques tels que le chauffage et l'eau chaude sanitaire ; l'éclairage ; la ventilation et la climatisation ; les équipements électriques.


Consommation électrique au bureau

  1. L'éclairage - Éteindre l’éclairage intérieur des bâtiments la nuit, le week-end et lors des périodes de fermeture, conformément à la réglementation. Améliorer son efficacité en déployant des sources efficaces et une gestion en fonction de la présence. - Réduire l’éclairage extérieur, notamment publicitaire et l’éteindre au plus tard à 1 h conformément à la réglementation. Améliorer son efficacité en déployant des LED des éclairages basse consommation. - Réduire ou arrêter les systèmes audiovisuels non indispensables, tels que les projecteurs ou écrans des halls d’accueil ou des cafétérias.

  2. Le numérique - Réduire la consommation des appareils informatiques : paramétrer la veille des ordinateurs, éteindre complètement les écrans la nuit, - Préférer les ordinateurs portables qui consomment 50 à 80 % de moins qu’un poste fixe, - Limiter le nombre d’imprimantes en privilégiant des appareils multifonctions moins nombreux. - Maîtriser l’usage du courrier électronique : éviter d’envoyer des pièces jointes trop lourdes, limiter le nombre de destinataires, éviter de trop stocker de messages, trier et nettoyer régulièrement sa boîte de messagerie. - Mettre en place une gestion optimisée du fonctionnement des serveurs informatiques. - Sur votre téléphone portable, utilisez de préférence le Wifi quand vous travaillez, il sollicite moins le réseau que la 4G. Vous pouvez aussi utiliser le réseau filaire pour connecter votre ordinateur à votre box.

  3. Le chauffage Adapter la température moyenne de chauffage dans les établissements tertiaires, conformément à la réglementation, en vérifiant la bonne programmation des intermittences des équipements et celle des niveaux de température ambiante : 19 ℃ pour les pièces occupées, 16 ℃ hors période d’occupation, 8 ℃ si les lieux sont inoccupés plus de deux jours. - Éteignez les radiateurs d'une pièce avant de l'aérer. C’est nécessaire pour renouveler l’air de la pièce et l’assainir sans gaspiller d’énergie. - Fermez les volets, les stores et/ou les rideaux pendant la nuit. Une bonne protection (volet roulant baissé) peut réduire de 60 % la déperdition de chaleur d’une fenêtre. - Dégagez les radiateurs de tout ce qui peut empêcher une bonne diffusion de la chaleur. - Fermez les portes de communication avec les espaces peu ou pas chauffés (locaux de rangement, escaliers…) dans lesquels une température de 16°C peut suffire.

  4. La climatisation : - Faire entretenir sa pompe à chaleur ou sa climatisation réversible, en plus de l’inspection quinquennale obligatoire. - Faire vérifier le bon fonctionnement général des systèmes, notamment le bon réglage des pompes de circulation pour le chauffage à eau chaude. - Faites-la régler au plus bas à 26 °C et veillez à ce qu’il n’y ait jamais plus de 4 °C de différence entre l’intérieur et l’extérieur. Attention aux grands écarts de température qui peuvent provoquer des chocs thermiques. - Gardez les fenêtres fermées pour qu’elle soit efficace. - Coupez la climatisation en partant. - Ne pas laisser ouvertes les portes des magasins. Laisser fonctionner la fermeture automatique des portes pour éviter la déperdition de chaleur.

  5. Les déplacements et ceux des autres - Limiter vos déplacements et ceux des autres - Informez vos visiteurs : donnez-leur un plan d’accès à votre site indiquant les transports en commun, leurs horaires, les accès cyclables et piétons - Choisissez un lieu adapté : concertez-vous pour trouver un lieu de réunion limitant les déplacements de chacun et/ou facilement accessible en transports en commun. - Regroupez les réunions qui concernent les mêmes intervenants. - Organisez une réunion téléphonique ou une visio-conférence plutôt qu’une réunion dans vos locaux. - Utilisez les plates-formes de partage d’information qui permettent la diffusion de présentations, de dossiers, d’illustrations… - Pensez au télétravail : une opportunité ou du moins une réflexion peut être menée dans l'entreprise.

Gestes économie électricité au bureau.JPG

-------------------------------


A la maison, c'est l’hebdomadaire de Hambourg Die Zeit qui fournit une infographie mettant en lumière les "petits" gestes du quotidien pour économiser l'énergie. Si aucun geste ne peut à lui seul être décisif, c'est l'accumulation bout à bout qui peut permettre in finé d'obtenir un gain significatif et au final une facture diminuée de plusieurs centaines d'euros.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page